Shark Valley : immersion dans les Everglades en une journée
Vous en avez marre de la plage, du farniente, des palmiers et de manger des glaces affalés sur les superbes plages de Miami Beach ? Vous avez envie de découvrir un environnement unique au monde et vous dégourdir un peu les jambes ? J’ai ce qu’il vous faut, suivez-moi, je vous emmène découvrir les Everglades et plus précisément Shark Valley, situé à moins d’une heure de Miami !

Le Parc National des Everglades

Déclaré réserve de biosphère, inscrit au patrimoine de l’Unesco et classé zone humide d’importance internationale, le parc national des Everglades a été créé pour protéger un écosystème fragile. Il s’agit de la plus grande réserve de nature sauvage subtropicale du continent nord-américain, et de l’écosystème de mangrove le plus étendu de l’hémisphère occidental. C’est également le principal lieu de nidification des oiseaux aquatiques d’Amérique du Nord… oui oui, rien que ça !

Bref, en résumé, les Everglades c’est une vaste prairie humide totalement plate, composée notamment de marais et de marécages, mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est sacrément joli.

Les Everglades renferment pas moins de 36 espèces vivantes considérées comme menacées, dont la fameuse panthère de Floride (mon objectif est bel et bien d’en apercevoir une un jour !), le crocodile américain (à ne pas confondre avec les alligators, qui sont beaucoup plus nombreux !) et le lamantin des Caraïbes. À cela s’ajoutent plus de 360 espèces d’oiseaux, 300 espèces de poissons, 40 espèces de mammifères et 50 espèces de reptiles… bref, pour les amoureux de la nature, c’est quand même un endroit sacrément sympa pour l’observation de la faune et de la flore.

BON À SAVOIR

 

D’une superficie de plus de 6.000 kilomètres carrés, le parc national des Everglades s’étend sur quasiment toute la partie Sud de la Floride, mais il n’existe que 3 entrées principales pour accéder au parc :

La partie Nord : via Miami ou Everglades City

Cette partie regroupe la plupart des prestataires d’airboat, ainsi que Shark Valley, lieu idéal pour se promener à deux pas des alligators en toute liberté.

La partie Sud : via Homestead

C’est ici que vous vous enfoncerez véritablement au coeur des Everglades. Tout le long de la route, vous aurez l’occasion de faire plusieurs petits stops afin de suivre des chemins balisés dans le parc (ils sont très courts !). C’est très sympa à faire, et on y voit pas mal d’alligators, et même des lamantins, mais je vous garde les détails pour un autre article !

Techniquement, il faudrait des jours pour explorer l’immense territoire des Everglades… néanmoins, en une journée, il est possible d’en avoir un bel aperçu.

Pour cela, je vous emmène visiter la partie Nord du parc, le long de la Tamiami Road (US41), une route qui relie Miami à Naples.

C’est par ici que se trouve la plupart des attractions des Everglades, et surtout Shark Valley, l’endroit parfait pour observer de nombreux alligators dans leur milieu naturel !

Faire de l’airboat près de Shark Valley

Avant de vous donner mes conseils, par acquit de conscience, je vous alerte tout de même sur le fait que l’airboat, bien que très divertissant il faut le reconnaitre, est particulièrement mauvais pour l’environnement. En effet, l’airboat génère du bruit faisant fuir les animaux, détruit la végétation, et pollue l’environnement… la manière la plus écologique pour le visiter reste bel et bien la marche à pied ou le vélo !

Toute la zone du parc national des Everglades est protégée, vous ne ferez donc jamais d’airboat au sein même de cet espace, c’est tout simplement interdit. C’est pourquoi les prestataires sont tous situés en bordure du parc. Avant d’arriver à Shark Valley, vous allez passer à côté de dizaines de compagnies proposant des tours en airboat, c’est le moment de vous arrêter !

 

L’Airboat, qu’est-ce que c’est ?

 

L’airboat, ou hydroglisseur en français, est une embarcation à fond très plat propulsée par une hélice aérienne, le tout dans un vacarme assourdissant. Cette structure est idéale pour arpenter les Everglades car il lui suffit de très peu de profondeur pour glisser sur l’eau (et on ne peut pas dire que les Everglades soient reconnus pour leurs profondeurs !). Par moment, l’airboat donne carrément l’impression de s’envoler ! Étant donné le bruit que ça fait, il vous sera donc fourni des boules Quies ou un casque pour protéger vos oreilles.

Pour l’avoir fait plusieurs fois, je peux vous dire qu’il existe deux manières très différentes de faire de l’airboat :

 

  • Vous préférez une expérience dans un petit airboat avec peu de touristes en votre compagnie, une visite un peu plus privilégiée des Everglades et un guide un peu plus présent. En bonus, vous ressentirez plus la sensation de “survoler” les marécages. Pour cela, il vous faudra vous y prendre à l’avance et réserver une heure précise (se pointer sur place est une mauvaise idée). Ça, c’est le top du top, d’autant plus que les tours durent de 45 minutes à 1 heure.
  • Vous êtes en vacances et vous voulez profiter sans trop anticiper en terme d’organisation. Après tout, vous ne savez pas à quelle heure vous allez vous lever ce jour-là, ni quel sera le planning de votre journée. Vous optez donc pour une compagnie très touristique, dont les immenses panneaux publicitaires le long de la route vous ont incités à vous arrêter. C’est un bon plan, le tour dure entre 30 et 45 minutes, et en plus, combiné au ticket, il y a un accès à un mini zoo et à un “alligator show” ! Par contre, ce sont des bateaux beaucoup plus grands et lourds, qui offrent moins de sensations. Dans tous les cas, s’il vous plait, on ne porte pas le bébé alligator à la fin du tour dont la gueule est entourée de scotch, et on ne prend pas le pauvre serpent autour du cou !

Observer les alligators à Shark Valley

Il doit être à peu près midi, la chaleur est écrasante, et vous commencez à transpirer à n’en plus pouvoir. Vous n’avez probablement pas vu beaucoup d’alligators (sauvages !) lors de votre folle virée en airboat, vous êtes donc un peu frustré de ce côté-là… Pas de problème, il est maintenant temps de vous rendre à Shark Valley, le paradis des alligators faisant la réputation de la Floride. Personnellement, je n’en ai jamais vu autant que là-bas. Selon les saisons, je dirais même que ça pullule !

Crocodile ou alligator ?

Les deux appartiennent à la même famille bien évidement, mais ils ont des caractéristiques physiques et une répartition géographique bien différentes !

D’abord, le parc national des Everglades est l’unique endroit au monde où les alligators et les crocodiles coexistent, sous la forme de deux espèces : « american alligators » et « american crocodiles ».

  • Crocodiles : ils ont la tête plutôt fine et pointue, taillée en V, et en observant bien (pas de trop près non plus !), vous pourrez voir qu’ils ont les deux grosses dents du bas qui pointent hors de leur museau. Ils sont plutôt marron-vert et évoluent généralement dans l’eau salée. Long de de près de 6 mètres, ils sont plus agressifs que les alligators. Rassurez-vous, il est cependant très rare de les croiser !
  • Alligators : leur museau est plus large et plutôt arrondi, taillé en U. Leur couleur tire vers le gris foncé-noir et ils préfèrent les eaux douces. Plus petits que les crocodiles, environ 4 mètres de long, ils sont moins agités que leurs cousins. À noter que les Caïmans (encore une 3ème espèce !) font partie du groupe des alligators.

Pour info, on dit souvent qu’il faut se méfier des trous creusés dans le sol si vous visitez le parc à la saison sèche, ce sont généralement les alligators qui explorent le sol pour trouver de l’eau, qui reste fraîche l’été et tiède l’hiver.

Oui oui je vous vois venir d’avance… « Mais pourquoi ça s’appelle Shark Valley, on peut voir des requins aussi ?! ». L’endroit doit son nom à la Shark River, la rivière qui approvisionne la majorité de l’eau des Everglades. C’est dans cette rivière que les premiers colons auraient aperçus des requins bouledogues, d’où le nom ! Si vous trouvez cette explication un peu confuse, désolée… moi non plus j’ai pas trop compris !

Que faire à Shark Valley ?

 

Il existe un sentier goudronné de 24 kilomètres de long : le départ se trouve au Visitor Center, et forme une boucle. À mi-chemin, vous atteindrez une tour d’observation offrant une vue dégagée sur les Everglades et permettant d’apprécier l’étendue des marécages. Il y a également deux autres petites boucles de quelques centaines de mètres le long du chemin, le « Bobcat Trail » et « Otter Trail », qui permettent enfin de quitter cette loooongue route goudronnée toute droite !

Tout le long, vous pourrez observer de nombreux alligators, le plus souvent endormis sur l’herbe, parfois nageant dans l’eau. Il faut faire attention où vous marchez, et même où vous roulez en vélo ! On peut parfois être surpris par une queue d’alligator qui dépasse sur la route (et croyez-moi, vous n’avez pas envie de rouler dessus !). Dernier conseil, évitez d’emmener votre bichon avec vous (sérieusement), il risquerait de finir dans la bouche d’un alligator !

Il y a 3 façon de visiter Shark Valley, même si l’exploration en vélo est de loin ma favorite !

EN TRAM

Pour ceux qui n’ont pas envie de faire d’efforts physiques et qui souhaitent bénéficier d’un tour guidé de Shark Valley, sachez que la visite peut se faire en petit tram ! Comptez 2 heures pour le tour complet.

À PIED

Honnêtement, pour effectuer la boucle de Shark Valley de 24 kilomètres à pied, il faut une sacrée bonne condition physique. Non pas à cause de la difficulté de la route (c’est plat et archi plat, et en ligne droite en plus), mais bel et bien à cause de la chaleur écrasante et du fait qu’il n’y a pas un poil d’ombre tout le long du parcours !

EN VÉLO

Visiter Shark Valley en vélo, c’est sans aucun doute le plus agréable. Vous pouvez vous arrêter tranquillement pour observer les animaux et les oiseaux. Comptez 3 heures.

Parce qu’il n’y a pas que les alligators dans la vie, il est aussi possible d’admirer un nombre impressionnant d’oiseaux (ibis blanc, grande aigrette, grand héron, spatule rosée…) ainsi que des tortues de Floride ! Et si vous êtes chanceux, vous tomberez sur un python, une espèce invasive des Everglades qui n’a rien à faire ici…

Horaires d’ouverture : la bonne nouvelle, c’est que la zone de Shark Valley est ouverte 24h/24h ! Si jamais une promenade de nuit vous tente… (faites tout de même attention où vous mettez les pieds !). En revanche, l’accès en voiture n’est possible que de 8h30 à 18h.

Temps de visite : tout dépend de vous, mais je pense qu’une demi-journée c’est bien !

Prix : $25 par voiture, $20 par moto et $8 par vélo/à pied. L’entrée est valide pendant 7 jours !

Conseils :

– apportez à boire et à manger ! Une fois dans le parc, il n’y a plus rien.

– préparez-vous à affronter la chaleur : chapeau, casquette, tout ce que vous voulez… mais le soleil tape vraiment fort.

– protégez-vous des moustiques : ils sont extrêmement foraces, un très bon produit anti-moustique est essentiel !

Le Tram Tour : départ toutes les heures à partir de 9h pendant la haute saison (de janvier à avril). Le reste du temps, il n’y a que 4 départs par jour.

Prix : $25/personne. Moitié prix pour les enfants. Toutes les infos sont à retrouver ici.

Les vélos : soit vous venez avec votre propre vélo, soit vous en louez un sur place : $9/heure (comptez pratiquement 3 heures pour faire le tour tranquillement) mais ne vous attendez pas à des vélos de compétition ! Ils sont vieux et plutôt lourds…

Conseil de sécurité mentale : la haute saison touristique se situe entre décembre et mars. Cette période est sans aucun doute la meilleure pour visiter les Everglades. Il fait beaucoup plus frais, il ne pleut quasiment jamais, et les moustiques sont plus calmes. Le reste du temps, fuyez ! Sérieusement… Toute tentative de pénétrer dans le parc pendant l’été sera un cauchemar, à cause de la chaleur et… des moustiques ultra actifs ! À peine sorti de votre voiture, vous serez littéralement dévoré (même avec du produit anti-moustique…). À bon entendeur !

La Loop Road Big Cypress National Preserve

Et si vous avez encore un peu de temps, pourquoi ne pas continuer avec la Loop Road Big Cypress National Preserve, longue de 24 kilomètres ? Une « boucle panoramique » permettant de pénétrer cette fois-ci dans le parc voisin des Everglades, la Big Cypress National Reserve ! Il s’agit d’une réserve nationale, bordant les prairies humides du parc national des Everglades. Il faut savoir que même s’ils sont tout proches, ces deux parcs sont bien différents : les Everglades présentent une végétation majoritairement basse, avec des herbes hautes, tandis que Big Cypress est une forêt.

Le long de cette route, vous pourrez observer un écosystème unique dominé par une forêt de cyprès humide, ainsi qu’une flore et une faune très riche : mangroves, alligators, serpents, loutres, lynx, coyotes, ours noirs… Ah et dernier avantage, l’accès est gratuit !

Et si une journée dans les Everglades ne vous suffit pas, partez visiter Fort Lauderdale, à 45 minutes au nord de Miami, en vous inspirant de notre Top 10 des activités à faire dans cette ville connue comme la Venise de l’Amérique !

Bonne visite !

Pin It on Pinterest

Share This