J’ai testé pour vous… le permis de conduire aux États-Unis

Jamais, au grand jamais, je n’aurais imaginé devoir le repasser un jour ! Le permis de conduire, cela fait presque 15 ans déjà que je l’ai obtenu… Aheum ! Oui, mais voilà, depuis mon arrivée aux États-Unis, impossible de remettre la main sur ce fameux petit bout de papier rose. La loose ! L’égarer était vraiment la dernière chose à faire puisqu’en Floride, il est très facile de l’échanger contre un permis de conduire américain, en cinq minutes c’est fait car certains États américains ont signé un accord de réciprocité avec la France.

Bref, dans mon cas, seules deux options s’offraient à moi :

  • Remplir une déclaration de perte, la renvoyer à la préfecture en France, et attendre – patiemment – de recevoir un duplicata.
  • Repasser mon permis de conduire, ce qui s’avérait être la solution la plus rapide. Pas de panique ! Vous allez vite comprendre que passer cet examen aux États-Unis, c’est – vraiment – très facile ! Je vous donne d’ailleurs les quatre commandements pour le décrocher en un temps record !

Étape n°1 : le DATA test tu passeras

La première chose à faire, c’est de passer le « Drugs, Alcohol and Traffic Awareness Course » (le DATA). C’est d’une simplicité enfantine ! Le test se fait en ligne (enfin, sauf si vous souhaitez à tout prix faire la queue durant de longues heures au DMV, le Department of Motor Vehicles, qui délivre les permis de conduire, afin de le passer sur place !). En d’autres termes : installez-vous confortablement sur votre canapé devant votre émission favorite et vous devriez sans problème réussir ce test, puisque même si vous avez un doute, toutes les réponses se trouvent… sur Internet. Malin !

Le principe ?

4 heures de cours obligatoires concernant les méfaits de la drogue et de l’alcool au volant. Vous n’êtes pas obligés de suivre le programme en une seule fois. Il est divisé en plusieurs chapitres, et à la fin de chacun, hop un petit test pour voir si vous avez bien tout compris. 😉 Easy, easy, easy, je vous dis !

Où passer le test ?

Il existe deux sites pour passer le DATA test en ligne si vous résidez en Floride :

Je l’ai passé avec la Florida Drivers Association, mais peu importe, c’est le même prix pour les deux !

Combien ça coûte ?

Comptez $29,95

Étape n°2 : le DMV test tu prépareras

Après avoir complété avec succès votre DATA test et reçu votre diplôme tout beau, tout neuf, prêt à être encadré dans votre salon, il est temps de passer à la phase d’apprentissage du code. Commencez déjà par ne pas vous tromper de code, chaque État américain possède ses propres règles de conduite, pas besoin d’aller apprendre celui du Wisconsin si vous habitez à New York !

Pour la Floride, le manuel est disponible en ligne ici.

Si vous avez déjà eu votre permis de conduire en France, vous connaissez – normalement – toutes les règles de base. Par contre si c’est la première fois que vous le passez, il va tout de même falloir réviser ce bouquin indigeste ! Je vous avoue que même en ayant déjà eu mon permis de conduire, j’ai du réviser toute une semaine pour retenir les subtilités et les différences avec le code de la route français

« Comment ça, on peut tourner à droite même si le feu est rouge ?! Ça commence bien ».

Comment préparer l’examen ?

Les deux sites que je vous ai indiqués un peu plus haut (High School Driver et Florida Drivers Association) offrent gratuitement en ligne des tests pratiques et des vidéos ! Si ça ne suffit pas, vous pouvez également prendre des cours de préparation (payants cette fois-ci) au DMV de votre choix. Je vous le conseille fortement si c’est la première fois que vous passez le permis de conduire !

Combien ça coûte ?

C’est gratuit et en ligne !

Étape n°3: le permit test (code de la route) tu passeras

Après avoir bien révisé votre code de la route et que vous vous sentez prêt, il est temps de vous rendre dans un DMV pour passer l’examen ! Vous aurez droit à un – micro – test de vision, histoire de vérifier que vous n’êtes pas totalement aveugle. Un peu comme chez le médecin, ils vous demandent de lire des lignes de lettres. Elles contiennent surtout des lettres de la fin de l’alphabet… Essayez de dire « X, Y, Z, W, V » en anglais et rapidement ? Oui, voilà, vous avez compris. Ne vous inquiétez pas, j’ai fini d’énoncer ma ligne en français et cela n’a absolument gêné personne.

Ensuite, vous serez installé debout devant un ordinateur pour passer à la phase pratique du test. Le permit test couvre toutes les règles et les signaux routiers de l’État dans lequel vous le passez. Mais pas de panique, il n’y a aucune question piège comme dans notre bon vieux code français.

Certaines questions frôlent même le ridicule. Je vous laisse apprécier :

Vous recevez un SMS alors que vous conduisez, que faites-vous ?

Réponse A : Vous prenez le temps de lire le SMS, mais décidez de répondre plus tard.

Réponse B : Il faut toujours immédiatement répondre aux SMS, c’est important.

Attention, on monte encore d’un cran…

Réponse C : Vous lâchez le volant pour répondre, on ne fait pas attendre ses amis. (J’exagère à peine !)

Réponse D : Vous ne lirez et répondrez à votre téléphone qu’une fois arrêté et en sécurité.

Le tout bien évidemment en anglais (ou en espagnol, c’est comme vous préférez !). A côté de ça, il faut quand même apprendre par cœur les peines de prison encourues et le montant des amendes pour chaque infraction au code de la route, c’est d’ailleurs à ce moment-là que vous vous dites que vous n’avez pas envie d’en commettre une seule !

Le principe ?

L’examen du code de la route est composé de 50 questions, dont 45 concernant les règles de conduite et 5 sur les panneaux de signalisation. Pour valider le test, il faut au moins avoir 40 bonnes réponses.

Comment passer l’examen ?

Si vous avez en dessous de 18 ans, vous pouvez le faire en ligne (mais oui, bien sûr, tant qu’à faire, autant copier les réponses sur Internet !). Par contre, pour ceux qui ont plus de 18 ans, il faut vous rendre obligatoirement dans un DMV après avoir pris rendez-vous bien entendu. Si vous êtes en Floride, c’est par ici ! N’oubliez pas de prendre tous les papiers requis :

  • Deux justificatifs de domicile : facture, contrat de location, etc.
  • Deux justificatifs d’identité : carte verte, passeport, etc.
  • Il faut également avoir sa carte de sécurité sociale américaine.

Ils sont assez intransigeants, alors n’hésitez pas à jeter un œil aux documents acceptés.

Étape n°4 : le test de conduite tu valideras

Tant que vous êtes lancés, vous pouvez passer le jour même le test de conduite, seulement cinq minutes après avoir passé votre code. Par contre, il vous faudra votre propre voiture ! Je vous entends déjà dire : « OK, mais je fais comment, j’ai pas le permis ! ». Il faut donc venir accompagné par quelqu’un

Les candidats attendent à la queue leu leu sur le parking. Ça défile un peu comme à la caisse d’un supermarché. Lorsque mon inspecteur arrive, il vérifie l’état de la voiture pour être certain que tout fonctionne… À voir sa tête je me dis que ça ne va pas être une partie de rigolade !

Un peu sadique, je lui fais le coup de la française à l’état pur : « Ah non, non, on ne met pas la clim’… Chez nous, on fait sans ! ». Le pauvre a sué comme un porcinet sur le siège de ma voiture, mais cela ne l’a pas empêché de me donner mon permis. Ouf !

Le principe ?

Un examen de conduite dure 10 minutes top chrono ! À aucun moment je n’ai conduit sur la route (WTF ?!). Je suis simplement restée sur un parking de supermarché vide… J’ai du faire une marche arrière en ligne droite, me garer sur une place et effectuer un demi-tour en trois temps, c’est tout !

J’ai quand même eu droit à une question essentielle de la part de l’inspecteur : « Que faites-vous si vous vous garez en côte ? ». Toi, petit malin, arrête avec tes questions à la con, puisqu’en Floride, il n’y a pas une seule côte à l’horizon ! J’ai tout de même répondu en bonne élève : tirer le frein à main, braquer les roues côté trottoir et mettre le levier de vitesse en position « P » (pour les boîtes automatiques hein !).

Combien ça coûte ?

J’ai payé le code et la conduite en même temps, du coup je ne sais pas combien cela coûte séparément, mais pour ces deux examens, j’ai déboursé… $48 !

En une semaine, vous pouvez donc passer votre permis (DATA, code et conduite) pour la modique somme de… $78 tout compris ! Oui, je sais, c’est hors de prix.

Après tout ça, vous vous demandez toujours pourquoi les américains ne savent pas conduire, n’utilisent jamais les clignotants, et multiplient les accidents au quotidien ?! Welcome in America !

Mes conseils

  • N’oubliez pas de faire votre plus beau brushing, si vous ne voulez pas avoir la tête d’un gangster américain sur votre permis de conduire ! La photo sera prise sur place lorsque vous passerez le code.
  • Lors de l’inscription, on vous demandera votre taille en pieds, alors préparez la conversion avant d’y aller !

Pin It on Pinterest

Share This