Costa Rica #7 – Le volcan Poás et son étonnant lac acide

Le parc national du volcan Poás est sans aucun doute l’un des lieux les plus visités du Costa Rica. Et pour cause, situé à une trentaine de kilomètres seulement au nord-ouest de la capitale San José, il renferme le Poás, un stratovolcan culminant à plus de 2.700 mètres d’altitude. De quoi terminer notre séjour sur le territoire costaricien par une pure merveille naturelle.

Le Poás, l’un des volcans les plus spectaculaires du Costa Rica

Ce qui rend ce volcan aussi magique, c’est que son cratère principal, d’environ 1.500 mètres de diamètre et profond de 300 mètres, héberge aujourd’hui un superbe lac acide de couleur verte : la laguna Caliente. Ses eaux sont très acides (pH < 1), sulfureuses et chaudes (pouvant atteindre jusqu’à 85°C), et dégagent régulièrement des vapeurs toxiques ! Un vrai chaudron en ébullition permanente donc, c’est pour cela qu’il est préconisé de ne pas rester aux abords du cratère plus de 20 minutes !

Tout comme pour observer le sommet du volcan Arenal, il est très difficile d’admirer le lac du volcan Poás qui se trouve la plupart du temps recouvert par les nuages. Mais ce matin, en nous approchant près du cratère, un spectacle splendide s’offre à nous : alors que le parc vient tout juste d’ouvrir, la vue sur le cratère est totalement dégagée, et cerise sur le gâteau, il fait même très beau. De quoi littéralement tomber sous le charme de cet endroit.

Les bienfaits de l’eau acide du volcan

Il faut savoir qu’il y a plusieurs années, avant que l’endroit ne devienne un parc national, les Ticos récupéraient l’eau acide du cratère à l’aide de bouteilles en verre et s’en servaient à des fins médicinales : soulager les douleurs musculaires, brûler les verrues, appliquer dans le trou d’une carie afin de provoquer la chute la dent… Bref, ça devait quand même faire sacrément mal !

Le charme d’une balade dans le parc national

Le parc national du volcan Poás s’étend sur plus de 6.500 hectares tout autour du volcan. Il existe trois sentiers permettant d’en explorer tous les recoins :

• Le Sendero Botos (1,4 km – 30 min) : il s’agit d’une boucle permettant de traverser une forêt de nuages. En chemin, vous pourrez contempler l’un des autres cratères du volcan, le Botos. Comme son jumeau, le cratère renferme un lac acide, dont l’eau est froide et d’un bleu profond cette fois-ci, appelé la laguna Botos.

• Le Sendero Escalonia (400 m – 10 min) : ce petit chemin se parcourt rapidement et permet de rejoindre le coeur de la forêt depuis le parking du parc. Vous pourrez notamment observer plusieurs espèces de plantes. Pour l’anecdote, vous remarquerez que les plantes souffrent des pluies acides dues au volcan, et ont pour la plupart leurs feuilles perforées !

• Le Sendero Canto de Aves (1.8 km – 45 min) : autant l’avouer, nous ne l’avons pas trouvé ! Il y aurait donc aussi ce sentier permettant de traverser la forêt, mais il serait bien moins fréquenté. En tout cas, il serait propice à l’observation des oiseaux… N’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires 😉

En voiture : Rien de plus facile, il faut compter 1h de trajet depuis San José car la route est très sinueuse par moment. Vous traverserez beaucoup de champs de fraises (n’hésitez pas à en acheter d’ailleurs à un vendeur sur le bord de la route, elles sont délicieuses !) et la vue en prenant de la hauteur est splendide. Sur place, le parking est payant, comptez 1.500 Cs.

En taxi : Si vous avez le budget, n’importe quel taxi se fera un plaisir de vous emmener jusqu’au volcan !

En bus : C’est là où ça se corse ! Pour avoir une chance de voir la superbe couleur du lac acide, il faut arriver impérativement à l’ouverture du parc. Or, le bus de la compagnie Coopetransasi part à 9h de Alajuela depuis le Terminal de Tuasa, et n’arrive pas avant 10h30 sur place… Il redescend ensuite à 14h30, et je vous assure que 4h sur place, c’est long ! Prix : $4,60 l’aller-retour.

Le parc est ouvert de 8h à 15h30. Prix de l’entrée : 8.150 Cs (soit $15) / pers.

Le temps d’observation du cratère étant limité pour éviter de trop respirer les vapeurs toxiques, et les chemins d’exploration du parc étant peu nombreux, la visite se fait très rapidement, en 2 heures tout au plus ! On regrette néanmoins que, depuis le parking, il soit nécessaire d’emprunter à pied une large route goudronnée pour rejoindre le cratère… l’endroit perd ainsi un peu de son charme.

Pour être sûrs d’arriver à l’ouverture du parc, nous avons dormi tout proche à l’Hotel Cabinas Las Fresas. Pour $39, nous avions une immense cabinas ressemblant à un chalet de montagne. Situé sur les hauteurs de San José, l’hôtel offre une superbe vue sur les lumières de la ville dès la nuit tombée. On mange également très bien au restaurant de l’hôtel.

La visite du parc doit ABSOLUMENT se faire à l’ouverture, sinon il y a de fortes chances que le lac acide du volcan Poás soit totalement recouvert par les nuages… Ce serait dommage de louper une telle merveille de la nature !

Pin It on Pinterest

Share This